De nouveaux tarifs de restauration bientôt appliqués dans les lycées bretons

0

La Bretagne compte 115 lycées publics et chacun d’eux fixe le prix de la cantine selon sa convenance. Au cours de ses sessions du 14 et 15 octobre, le Conseil régional breton a décidé d’unifier lesdits tarifs. Cette nouvelle réforme entrera en vigueur à partir de la rentrée de septembre 2022. Quels sont les objectifs et les principes de cette tarification ?

Pourquoi choisir un tarif unique pour la restauration ?

Plusieurs raisons expliquent le choix de l’unification des coûts de la cantine dans les lycées publics bretons. Il y a la limitation des tarifs disparates, l’accès à tout le monde à la nourriture au lycée et une bonne alimentation.

A découvrir également : De quels documents ai-je besoin pour obtenir un certificat d'hébergement ?

Limiter l’augmentation des prix

Les tarifs de restauration étaient fixés par le conseil d’administration de chacun des 115 lycées bretons. Ils variaient donc d’un établissement à un autre et étaient compris entre 2,57 euros et 4 euros. Le Conseil Régional trouvant ces prix trop différents et trop élevés dans certains lycées a choisi de fixer lui-même un seuil.

Par contre, les nouveaux tarifs ne sont pas encore connus. Ils ne seront dévoilés que lors de la rentrée de septembre 2022. Cette réforme permettra à la Région d’avoir un meilleur contrôle sur la gestion de la cantine dans les lycées bretons.

A découvrir également : Comment quitter la routine ?

Permettre l’accès de tout le monde à table

Les prix fixés par le conseil d’administration de chaque lycée n’étaient pas forcément accessibles à tous les apprenants. Certains ne pouvaient donc pas se payer la cantine parce que leur budget ne le leur permettait pas.

En plus d’être unique, la nouvelle tarification qui sera mise en place par le Conseil aura donc un caractère social. Elle sera fixée de sorte à garantir à tout le monde la restauration aux heures de pause. Il n’existera donc aucune différenciation de classe sociale.

Sur quels principes reposeront les nouveaux tarifs de la restauration ?

Les tarifs de la restauration seront fixés en fonction du quotient familial CAF et de la démarche « bien-être » mise en place par la Région il y a un an.

La prise en compte du quotient familial CAF

On ne saurait parler de tarif de restauration unique et social s’il n’entre pas dans le budget des personnes ayant peu de ressources. L’utilisation du quotient familial CAF comme base est donc importante puisqu’il détermine le revenu réel d’un foyer en fonction des personnes à charge et d’autres critères.

La Région utilisera donc les données fournies par ce dispositif pour fixer des prix qui entreront dans les bourses de tout le monde.

Une bonne alimentation des apprenants et la limitation du gaspillage

La région Bretonne a engagé une action depuis l’année passée en faveur du bien-manger dans les lycées. Cette pratique vise à préparer aux élèves, des aliments sains et bios. Elle sera étendue avec la nouvelle tarification, puisque certains établissements l’ont expérimenté et l’ont apprécié.

L’application des nouveaux tarifs viendra également limiter le gaspillage des fonds pour la restauration et le gaspillage de la nourriture. Le coût des mets étant réduit et accessible à tous, les gestionnaires des lycées seront dans l’obligation de revoir les dépenses et trouver le juste équilibre financier.

Outre ces réformes en matière de restauration, la Région bretonne pense aussi à adopter de nouveaux tarifs par rapport à l’hébergement dans les lycées. Elle s’engage à participer à hauteur du montant nécessaire pour atteindre ses objectifs en matière des finances liées aux lycées. Il y aura donc une succession de nouvelles règles qui s’appliqueront aux établissements dans les années à venir.

 

Partager.