Comment ça marche l’électricité ?

0

Et oui, l’électricité est un produit qui est négocié sur les marchés. Nous vous expliquerons tout cela dans cet article !

Électricité, produit autonome

Il n’est pas encore possible de stocker de l’électricité à grande échelle à un coût suffisamment bas. Toutefois, pour des raisons physiques, le réseau électrique doit toujours être en équilibre. Par conséquent, pour chaque kWh consommé et donc extrait du réseau, un kWh doit être injecté dans le réseau.

A voir aussi : L’état de l’immobilier Bretagne en 2021

Contrairement à l’énergie, dont nous ne parlerons pas, nous ne pouvons pas prendre une quantité d’électricité et la mettre dans un baril pour la vendre quelques mois ou quelques années plus tard.

Il en résulte une forte variabilité des prix de l’électricité à tout moment de la journée. En effet, le réseau aura besoin de peu de production pour répondre à la consommation en pleine nuit lorsque le pays est endormi. Bien qu’il faudra beaucoup plus de production pour répondre à la consommation en milieu de journée, lorsque les bureaux sont pleins et que les usines fonctionnent à pleine vitesse.

A lire aussi : Bretagne : forte augmentation du nombre de logements en 50 ans

De même une journée venteuse et ensoleillée sera marquée par une forte production éolienne et solaire. Alors qu’une journée froide nécessitera d’allumer le chauffage et donc d’augmenter la consommation. Par conséquent, le point d’équilibre entre la consommation et la production fluctue fortement en fonction de ces différentes situations. Et les différents moyens de production ont des coûts d’exploitation différents, de sorte que le prix de l’électricité fluctue également.

Voici les prix horaires de l’électricité pour la journée d’aujourd’hui 6 septembre 2018 et pour la journée du 8 janvier 2018 : on constate que la variabilité est forte d’un jour à l’autre, ainsi qu’au cœur de la même journée.

Différents délais pour l’échange d’électricité

Les joueurs pourront vendre ou acheter de l’électricité pour la période en plusieurs dates.

Marché à terme

Le marché des contrats à terme permet aux acteurs d’acheter ou de vendre une certaine quantité d’électricité pour des périodes futures, des jours suivants aux années suivantes, à un prix fixe fixé au moment de la transaction.

Cela permet aux différents acteurs de se prémunir contre le risque d’une forte variation du prix de l’électricité entre la date de la transaction et la date de livraison réelle de l’électricité.

Ces échanges peuvent être effectués d’un commun accord, par exemple entre un fabricant et un fournisseur, ou par le biais d’une bourse à terme qui permet de centraliser les offres et de garantir un bon déroulement des transactions jusqu’à la fin de la livraison.

Spot

Le marché au comptant est le marché de référence de l’électricité. Il s’agit d’une vente aux enchères pour acheter ou vendre de l’électricité, à un taux horaire, la veille de la journée le lendemain.

Ainsi, les acteurs de ce marché pourront proposer des offres d’achat ou de vente d’électricité pour chaque heure du lendemain, spécifiant ainsi les achats ou ventes qu’ils ont déjà effectuées sur le marché à terme.

L’objectif est de se rapprocher le plus possible de l’équilibre entre :

  • Production réalisée et vente d’électricité aux producteurs.
  • Consommation des clients et électricité achetée pour les fournisseurs.

Intra-journalier et écarts

Le marché intrajournalier, ainsi que le mécanisme de gestion des écarts, sont les dernières étapes pour atteindre l’équilibre parfait entre la consommation et la production.

Il reste encore un jour entre le marché au comptant et la fourniture d’électricité. De nombreux événements peuvent se produire durant cette période : dommages inattendus à la centrale électrique limitant la production, modification des prévisions météorologiques, modifiant ainsi la production d’énergies renouvelables ou augmentant les besoins en chauffage…

Le marché intrajournalier permet de remplacer l’électricité jusqu’à 5 minutes avant l’heure de livraison. Ainsi, les joueurs pourront ajuster les achats et les ventes de manière à ce qu’ils soient aussi proches que possible de l’équilibre requis par le réseau de stabilité du système.

Enfin, l’opérateur de réseau corrigera le déséquilibre au niveau national en temps réel grâce au mécanisme d’écart. Il pourra demander le bonus de certaines plantes candidates pour produire plus ou moins pour atteindre l’équilibre. Le coût de cette prime sera facturé aux acteurs qui n’ont pas atteint l’équilibre et qui ont contribué au déséquilibre national.

Quel est l’intérêt pour un fournisseur d’électricité verte d’avoir une bonne connaissance du marché ?

Une bonne connaissance du marché et des paramètres affectant la consommation et la production est essentielle pour fournisseur d’électricité verte. Cette expertise interne nous permet de mieux prédire les besoins de nos clients, mais également la production de nos partenaires producteurs d’énergies renouvelables (et de tous les autres acteurs) afin de pouvoir estimer au mieux les prix futurs et limiter les risques liés à leurs fluctuations.

De plus, étant donné que le prix au comptant est associé aux usines de fabrication nécessaires pour couvrir la demande, il est fortement associé au mix énergétique utilisé à un moment donné. Ainsi, il répertorie les heures nécessitant les moyens de production ayant un impact élevé sur l’environnement.

Les moyens de production renouvelables dits « fatals » (hydraulique, solaire et éolien) ne sont pas programmables : une éolienne produite lorsqu’il y a du vent. Les fabricants sont donc prêts à vendre de l’énergie à n’importe quel prix plutôt que de ne pas la vendre du tout. Ainsi, la plupart des offres les moins chères proviennent de moyens de production « propre ».

En revanche, une centrale au charbon peut choisir de ne pas produire si le prix n’est pas assez élevé, de sorte qu’elle choisit de ne produire que lorsqu’elle est rentable pour elle. Schématiquement, on peut dire que les offres les plus chères sont celles qui ont le plus grand impact environnemental. L’industrie nucléaire se situe entre les deux.

Lorsque votre fournisseur vous invite à déplacer la consommation des heures de pointe vers les heures creuses, l’avantage est double :

  • Nous ne nous mentirons pas, pour vous et lui, l’électricité est moins chère, tout le monde est gagnant.
  • Dans le même temps, il permet toutefois à une partie de la consommation nationale de passer de moyens de production polluants à des moyens de production moins polluants. Votre électricité reste verte et le mix énergétique français est également plus vert !

Partager.