Le prêt rebond en Bretagne

0

La Bretagne est une région de la France qui a des caractéristiques très particulières. C’est en partie la raison pour laquelle son économie a été beaucoup impactée par les mesures de confinement. Pour aider les petites et moyennes entreprises à retrouver une stabilité économique au lendemain du déconfinement, un prêt sans intérêt a été initié. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Quel est l’objectif de ce prêt ?

Il faut reconnaître qu’actuellement, il est difficile aux entreprises frappées de plain-pied par les conditions de confinement de retrouver un bon équilibre. Cela ne contribue pas bien évidemment au dynamisme de la région. Pour relancer l’activité économique sur le territoire Breton, la région a mis en place un mécanisme d’aide en collaboration avec l’Union européenne. Ceci sera au profit d’une certaine catégorie d’entrepreneurs. Ces derniers doivent être installés sur le territoire en plus d’avoir un problème financier.

A découvrir également : Comment calculer son lot en trading ?

Le but de cette initiative est d’aider les petites et moyennes entreprises installées en Bretagne à retrouver une stabilité financière. Cette initiative est l’œuvre de la Direction du Développement Economique, en particulier le Service des Projets d’Entreprises. Elle a reçu l’expertise de Bpifrance qui est la structure devant octroyer les crédits.

Quels sont les différents types d’aides proposées ?

Il s’agit ici de deux types d’aide. Le premier est un prêt allant de 20 000 à 50 000 euros. Pour en bénéficier, il faut que le montant du crédit soit moins ou égal à 25 % de votre chiffre d’affaires. En ce qui concerne le remboursement, il peut être échelonné sur des mois en fonction de la capacité de solvabilité de l’emprunteur.

A lire aussi : C'est quoi un pay off ?

Le second type de prêt est entre la tranche allant de 50 000 euros à plus. Cependant, il faut noter que la somme à emprunter doit être équivalente au cumul du montant des fonds personnels du débiteur. À la différence du premier type de prêt, son remboursement est échelonné par trimestre.

Ce qu’il y a de plus merveilleux dans cette aide est que les bénéficiaires n’auront aucun intérêt à payer. De la même manière, ils n’ont aucune garantie propre à prévoir. Seulement, une assurance décès-invalidité sera demandée uniquement aux entreprises qui ont une forte dépendance vis-à-vis de leur dirigeant. C’est une véritable aubaine pour les PME de Bretagne qui, certainement, recherche un tel financement afin de donner un second souffle à leur entreprise.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Il faut tout d’abord être une PME en besoin de financement. Ce souci de trésorerie doit être lié à une difficulté conjoncturelle ou une situation de fragilité transitoire. Il peut s’agir par exemple d’un marché défavorable.

En dehors de cela, vous devez obligatoirement exercer la grande partie de votre activité en Bretagne et ne pas être une entreprise individuelle. Vous devez aussi avoir un peu plus d’une année d’expérience et bénéficier d’une cotation FIBEN jusqu’à 5. Pour finir, vous devez être éligible à la garantie de Bpifrance.

Le prêt obtenu sera exclusivement utilisé pour renforcer l’entreprise en besoin de trésorerie dû à la COVID 19. Vous pouvez l’utiliser aussi pour accroître le besoin en fonds de roulement et pour les investissements immatériels et corporels avec un faible montant de garantie.

Partager.